Quels sont les 10 mots-clés pour pécho sur internet?


Selon le site de rencontres Badoo, les profils d’utilisatrices les plus populaires sont ceux qui contiennent les mots amour, boire et musique. Chez les utilisateurs de sexe masculin, le trio de tête des termes suscitant le plus de matches sont: 1 mètre 80, famille et chiens.

Pour draguer sur le Net, une jolie photo, ça aide. Mais il faut aussi avoir le bon vocabulaire. Ainsi, les profils de l’app Badoo les plus populaires sont ceux des personnes employant des termes spécifiques pour se décrire. Le site de rencontres est arrivé à cette conclusion après avoir analysé la section «A propos de moi» de ses utilisateurs qui ont le plus de succès. Voici le top 10 des mots qui ont le plus de chances de te faire matcher avec quelqu’un autre.

Pour les filles

Amour

Boire

Musique

LOL

Gym

Café

Yeux bleus

🙂

Bière

Fin gourmet

Pour les garçons

1 mètre 80

Famille

Chiens

Dîner

Barbe

Voyager

Musique

Relation

Gym

Voiture

Et si, en prime, le profil est drôle, c’est tout bénéf. Les chercheurs de Badoo ont en effet constaté que 87% des utilisateurs swipent à droite s’ils trouvent amusante la bio d’un potentiel soupirant, rapporte le site du tabloid «Metro». «Quand on crée son profil, cela peut être intimidant au début de décider du contenu à y inclure. Mais il ne faut pas avoir peur – nos données montrent qu’une bio populaire doit être courte et vive, et faire environ 20 mots. Je conseillerais de ne pas craindre d’écrire quelque chose de spécifique vous concernant, comme votre réalisateur préféré ou le plat de pâtes que vous appréciez le moins. Ce genre de détails vous aideront à sortir du lot et peuvent souvent ajouter une touche d’humour à un profil», explique Claire Stott, experte ès dates chez Badoo, au journal britannique.

Si vos préférences risquent de rebuter certains, avec d’autres, il sera plus facile d’entamer la discussion autour d’un sujet qui a du sens. «Cela peut être une bonne idée de préciser ce qu’on recherche ainsi que ce qui est rédhibitoire – par exemple, la taille – pour éviter tout malentendu ultérieur, poursuit Claire Stott. Même si, sans surprise, on constate que le fait de mentionner sa taille est plus fréquent chez les hommes qui mesurent au moins 1 mètre 80!»