4700 euros par mois pour être nounou… dans une maison hantée !


Cinq filles ont déjà fui la maison ! L’offre d’emploi est pourtant clairement alléchante : 4700 euros bruts pour travailler en tant que fille au pair en Ecosse, dans une sympathique famille avec deux enfants de 5 et 7 ans. Où est l’arnaque, me direz-vous ? Et bien, tout simplement parce que la demeure en question est réputée pour être hantée !

Garder deux adorables enfants de 5 et 7 ans, participer à la vie de maison et s’en occuper, le tout à l’étranger, c’est le choix qu’opèrent de nombreuses filles au pair de par le monde. Une façon idéale d’apprendre une langue étrangère tout en se frottant, au plus près, au monde du travail et à la culture du pays et de la famille qui vous accueille. Bien souvent, la rémunération pour ce genre de travaux est assez minime, du fait que la famille nourrit et loge à ses frais la nounou. Ce système est ainsi gagnant pour les deux parties. Pourquoi donc cette famille écossaise ne parvient-elle pas à engager sur le long terme une fille au pair, après cinq tentatives infructueuses ?

L’offre d’emploi a été vérifiée et existe réellement

Postée sur le site Childcare.co.uk, l’offre a tout d’abord été assimilée à un buzz ou un canular. Mais le PDG du site spécialisé dans la mise en relation de nounous et de parents a confirmé, après avoir contacté les parents, la véracité de l’annonce. La voici, dans ses grandes lignes, traduite en français.

« Nous sommes à la recherche d’une exceptionnelle nounou prête à vivre avec notre petite famille de quatre, près de la frontière écossaise. Mon mari et moi-même sommes très pris par notre travail, et il arrive fréquemment que nous devons nous absenter de la maison, jusqu’à quatre jours par semaine. Vous serez alors seul en charge de notre famille et de la maison durant ce laps de temps. Si nous arrivons à trouver la bonne personne, nous sommes prêts à offrir 50 000 livres de salaire par an (soit 56 715 euros environ, et 4726 euros par mois exactement) et 28 jours de congés par an. Vous aurez une chambre avec salle de bains privée, ainsi qu’une cuisine indépendante. Nous vivons dans notre maison depuis plus de dix ans ; lors de notre première visite, on nous a dit qu’elle était « hantée« , mais nous avons préféré ne pas prendre en considération ces avertissements, garder un état d’esprit ouvert sur la chose et l’acheter quand même ».

Cinq filles ont déjà fui la maison, victimes d’événement surnaturels

« Depuis, cinq nounous ont quitté la maison, toutes indiquant des événements surnaturels, comme du verre brisé, d’étranges bruits ou du mobilier qui se déplaçait. De notre côté, nous n’avons jamais expérimenté rien de semblable, puisque ces événements nous ont été rapportés uniquement lorsque nous étions absents. Mais nous préférons être honnête avec la future personne qui s’occupera de notre famille, ce pourquoi nous indiquons tout cela ». Surtout, le fait qu’ils n’arrivent pas à trouver la bonne personne inquiètent les parents, qui précisent que cela « nuit à l’équilibre de leurs enfants« . Pour augmenter les candidatures, la famille se dit prête à augmenter le salaire, déjà conséquent, proposé. Devant le buzz provoqué par cette offre d’emploi, la famille vient par ailleurs de mettre à jour son annonce. Les parents affirment ainsi avoir reçu « plus de 2000 candidatures, et ne pas pouvoir répondre individuellement à tout le monde, tout en remerciant toutes ces personnes pour leur intérêt ». Prêts à postuler ?