Voici comment amasser une fortune avec d’anciens francs !


Il y a presque 15 ans, l’euro est devenue la monnaie officielle pour plus de 300 millions d’européens, et le 31 mars 2002, le franc national laissait définitivement sa place à la devise européenne. Jusqu’au 18 février 2012 il était encore possible d’échanger ses anciens francs auprès de la Banque de France, mais depuis cette date les pièces sont démonétisées et n’ont désormais de valeur que chez les numismates. Vous seriez étonnés de la valeur actuelle de certaines pièces !

anciens francs

Aujourd’hui, les pièces de franc ne s’échangent qu’entre collectionneurs sur des sites internet spécialisés, et certains passionnés sont capables de dépenser des sommes de plusieurs centaines d’euros pour l’acquisition de pièces et de billets de collection. C’est la rareté et non plus la valeur de la pièce qui fixe son prix.

Des prix exorbitants !

A partir du moment où le franc n’est plus échangeable il n’a plus de limite de prix. Ainsi les ventes sont réalisées par enchères et il n’est pas rare de voir les prix s’envoler. Pour une pièce en argent de 1959 appelée « La Semeuse » (tirée à 4.000 exemplaires) il faudra débourser environ 170 euros. Pour ce qui est de la pièce de 10 francs « Montesquieu » émise en 1989 (15.000 exemplaires) il faut compter près de 100 euros.

Les petits billets font de meilleures marges que les grands !

Si une pièce dispose tout de même d’une valeur matérielle, les billets démonétisés ne sont que des « bouts de papier imprimés ». Contre toute attente, leur prix est impressionnant, on peut trouver des billets de 20 francs « Debussy » à 25 euros ! Pour les plus grosses coupures les prix sont très similaires.

Des collectionneurs exigeants

Comme tout bon collectionneur qui se respecte, hors de question pour un numismate d’acheter une pièce ou un billet abîmé. Plus l’objet est usé par le temps plus son prix baisse, alors avant de vous connecter sur les sites spécialisés vérifiez tout d’abord l’état de ce que vous souhaitez mettre en vente ! Sachez aussi que les défauts de fabrication sur les pièces ou les billets font envoler leurs prix ! Par exemple, un billets de 100 francs sans bande magnétique ou un billet de 50 francs « Saint-Exupéry » sans mouton, peut être revendu bien plus cher que des billets sans défauts !