Les images glaçantes des ballons gonflés à L’hélium que nous lâchons dans le ciel…


Lâcher des ballons de plastique colorés dans l’air est une pratique très courante, particulièrement appréciée lors de mariages, d’inaugurations, de commémorations et de toutes les occasions concernant les enfants. Mais peu d’entre nous se sont posés une question très simple et logique : où finissent ces sympathique objets volants ?

La réponse, comme vous pouvez l’imaginer, n’est pas si heureuse : ils voyagent pendant des kilomètres et des kilomètres, puis ils finissent dans la nature ; parfois sur la terre-ferme, souvent en mer, où ils deviennent tout simplement (et tragiquement) des déchets, comme le montrent les photos ci-dessous.

via: BalloonsBlow.org

image: Cpl. Jonathan LopezCruet/Wikimedia

Étant fait de latex, les ballons prennent beaucoup de temps à se détériorer, et dans cet intervalle, ils sont très susceptibles d’attirer l’attention de certains animaux. Les oiseaux, les mammifères, mais surtout les tortues de mer et les poissons, sont attirés par ces objets (terriblement semblables aux méduses, tout comme les sacs en plastique) et courent d’énormes risques en essayant de les manger : beaucoup d’autres avalent malheureusement tout le ballon, avec des conséquences que vous pouvez imaginer (nous n’avons pas inclus de photos à ce sujet pour vous épargner cette terrible vue).


image: BalloonsBlow

Les fabricants se sont toujours défendus en assurant aux consommateurs que les ballons finissent par exploser à de grandes altitudes et s’effriter en petits morceaux, mais malheureusement – comme clarifie l’association Balloons Blow, ce n’est pas le cas.

image: BalloonsBlow

image: BalloonsBlow

image: BalloonsBlow


image: BalloonsBlow

Il est déjà assez difficile de limiter la pollution qui provient de nos actions quotidiennes et indispensables…Alors inutile d’aggraver la situation!

image: BalloonsBlow

image: BalloonsBlow