Sécurité Routière – Le passage de 50 à 30 km/h en agglomération se fera en douceur


Malgré les protestations quant au changement de limitation de vitesse de 90 à 80 km/h, c’est une véritable bombe que vient de lacher le directeur de L’Observatoire National de la Sécurité Routière (ONSR). La limitation de vitesse en agglomération devrait passer de 50 à 30 km/h d’ici 2020 !

Ce changement devrait concerner toutes les agglomérations, objectif affiché par l’ONSR : diminuer le nombre de victimes en ville, expliquant notamment que « la vitesse actuelle n’est pas adaptée pour coexister avec les piétons et les cyclistes. ».

Cette mesure, très appréciée par la plupart des élus du parlement, n’attendrait peut-être pas l’été 2020 pour voir le jour, « Dans un souci de sauver des vies, tous les maires de France sont d’ores et déjà autorisés à appliquer les nouvelles limitations dans leurs communes, et ce, même avant que la loi ne soit adoptée par l’Assemblée nationale. » précisa l’ONSR par la voix de son directeur, Jean-Luc Pucoron.

Le Premier ministre, Édouard Philippe, n’a pas tenu à réagir publiquement suite à cette fuite dans les médias, mais selon des sources proches du dossier, il ne se dirait pas insensible à cette nouvelle mesure. Mieux encore, il y songerait sérieusement …

« Que les automobilistes se rassurent, le passage de 50 à 30 km/h se fera en douceur » déclarera même le porte-parole du parti « En Route », dont les membres se disent, eux aussi, très ouverts à ce projet de loi.

Par ailleurs, d’après une étude menée en Corée du Nord en 2016 où les voies urbaines sont limitées à 30 km/h depuis plusieurs années-, il en ressort que les embouteillages ont diminué d’environ 127% selon la densité de la circulation habituelle. Est-ce cependant la raison principale de cette nouvelle mesure ?