Une bouteille de Romanée-Conti vendue 558 000 dollars, un record mondial


Cette bouteille à l’étiquette tachée est l’un des 600 exemplaires produits en 1945, juste avant que le domaine de la Romanée-Conti n’arrache les vignes pour les replanter ensuite.

Une bouteille de Romanée-Conti millésime 1945 a été adjugée samedi 558 000 dollars, du jamais vu pour du vin, lors d’une vente organisée par la maison Sotheby’s à New York, qui a vu deux bouteilles battre l’ancien record en la matière. Le prix final, qui inclut les taxes et les commissions, correspond à 17 fois la limite haute de l’estimation initialement établie par Sotheby’s, soit 32 000 dollars.

Cette bouteille à l’étiquette tachée est l’un des 600 exemplaires produits en 1945, juste avant que le domaine de la Romanée-Conti n’arrache les vignes pour les replanter ensuite. Le Romanée-Conti est souvent considéré comme le plus grand vin de Bourgogne, peut-être le cru le plus prestigieux au monde.

Une deuxième bouteille à 496 000 dollars

Le domaine est situé sur une parcelle de moins de deux hectares et ne produit aujourd’hui qu’entre 5 000 et 6 000 bouteilles par an. Le record pour une bouteille de vin de contenance standard était jusqu’ici de 233 000 dollars pour un Château Lafite Rothschild de 1869, adjugé lors d’une vente à Hong Kong en 2010. Trois exemplaires du même millésime avaient été adjugés, ce jour-là, au même prix.

Toutes tailles confondues, l’ancien record datait de 2007 pour un jéroboam (3 litres) de Mouton-Rothschild millésime 1945, vendu à New York pour 310 700 dollars. Quelques minutes plus tard, lors de la même vente samedi, une autre bouteille de Romanée-Conti millésime 1945 a été adjugée 496 000 dollars, établissant le deuxième prix le plus élevé jamais vu aux enchères pour du vin.